INTRODUCTION

     Sur la base d’une pratique alliant MOUVEMENT, SON et VISUEL, mettant en relation trois des formes de la perception (kinesthésique, auditive et visuelle), la Multirythmie est une activité tous publics (à adapter selon les publics), qui propose une approche transdisciplinaire de la notion de Rythme (à laquelle sont associées les notions de Pulsation, de Mesure et de Tempo). Les exercices sont issus ou inspirés des domaines de l’art musical (vocal et instrumental), de l’art chorégraphique et de l’art dramatique. Ils constituent un socle commun à chaque expression.

La Multirythmie peut être pratiquée de façon régulière (hebdomadaire) ou ponctuelle (lors  de stages par exemple), en activité principale ou en module de complément d’une autre activité (artistique ou sportive).

Le mouvement peut être travaillé de différentes manières : échauffement du corps, déplacement, marche, geste, pas, petite chorégraphie, et sera la plupart du temps associé à un son, mais pourra occasionnellement ne pas l’être.

 

Le son peut être travaillé de différentes manières : avec la voix (parlée, chantée, etc.), avec des percussions corporelles, avec des objets du quotidien détournés de leur utilisation première, avec des objets recyclés, avec des instruments de musique (percussions essentiellement), avec des objets issus des nouvelles technologies (tablettes tactiles par exemple). 

 

 

 

               

                       

 

 

 

 

Le visuel sera principalement présent à deux niveaux :

  • Dans l’apprentissage :

    • Utilisation des nouvelles technologies : notamment avec des vidéos publiées sur YouTube, pour faciliter un entraînement régulier à la maison, entre les séances.

    • Codification des exercices, autant que possible, par écrit (et pas forcément en écriture musicale traditionnelle), afin d’en faciliter la mémorisation.

  • Dans la création :

    • Dans l’objectif d’une représentation publique, quelle qu’elle soit : Mise en scène, décors, costumes, montages photos/vidéos, création d’objets sonores, etc.

Dans le cadre de cette création, il faudra notamment veiller à tenir compte de la définition du rythme en arts visuels : En arts visuels, le rythme désigne certains éléments d'une composition qui semblent marquer une répétition, une succession. Et on peut compléter en disant que pour qu'il y ait rythme, il faut qu'il y ait répétition, mais aussi variation (autrement dit : variation dans la répétition).

 

Les exercices seront réalisés avec le support d’une musique enregistrée ou d’une musique jouée par l’animateur et pourront devenir autonomes (sans support). La diversité des styles musicaux utilisés pour l’accompagnement est une composante importante de la Multirythmie.

Les applications pratiques, pour chacune des séquences de l’activité, sont illimitées et peuvent être très diversifiées ; elles seront bien sûr adaptées à chaque public et en fonction de la nature de l’atelier (régulier ou ponctuel). 

PHOTO Orch à la maison 2.jpg
Batucada.jpg
Boomwhackers.webp
Djembé.jpg
Bâtons de rythme.jpeg
apple-ipad-8-2020-frandroid.png
Ballon de basket.jpg
angel-ax-27n-carillon-chromatique-27-not